Week-end en Haute-Tarentaise : Col de la Bailleta et Grand Cocor – Samedi 1er et dimanche 2 septembre 2018

Version imprimableVersion imprimable
tag: 
Randonnée

Samedi, départ du barrage du Saut pour le col de la Bailleta, par le lac du Santel. La météo n’est pas favorable. Il pleut et là-haut il neige. Presque sous le col, nous rencontrons un chamois, peu farouche, caché dans la brume. Nous essayons d’imaginer le beau panorama que les nuages dérobent …

Retour à notre point de départ et transfert au Pont Saint Charles, au pied du col de l’Iseran. Mouillés, nous nous remettons en route pour une petite heure de marche pour atteindre le refuge de Prariond. Nous sommes les derniers visiteurs avant la fermeture demain soir pour travaux (réouverture en 2020).

Dimanche : comme annoncé, le beau temps est revenu. Il a gelé cette nuit. Par un bon sentier, nous montons tranquillement sur la roche des Loses en direction du col de la Lose – 2957 m. Ce col est situé sur la ligne de crête frontalière avec l’Italie et offre une vaste vue sur le massif du Grand Paradis. Nous y échangeons quelques mots avec des Italiens venus du lac Serru. De là, nous suivons plein nord la crête large qui mène au Grand Cocor – 3034 m. Un petit passage raide oblige à mettre les mains. Puis nous descendons sur le col de la Galise – 2987 m par la face nord qui est poudrée de neige, fraîchement tombée hier. Rapidement nous retrouvons le soleil et casse-croûtons sur les roches, d’où les bouquetins nous observent.

Séquence émotion au refuge à notre retour : c’est le dernier repas des gardiens, champagne et flûte live sur la terrasse. Mardi, l’hélico vient chercher les cartons et tout le matériel. Ils espèrent retrouver la gérance en 2020 …

Vivement la prochaine, là-haut sur la montagne …

Avec Marie-Paule, Mireille, Natalia, Patricia, Sandrine, Sylvie, Claude, Pascal et Robert