Les récits des activités

  • Projet ASVF Montagne Handicap Maroc 2017

    tag: 
    Handisport

    Dix membres de l'ASVF sont partis pour le projet Handicap Maroc 2017 à l'assaut des montagnes marocaine sur un parcours de 263km et 3550m de dénivellé. Neuf jours dont sept de VTTsur un parcours de 263km et +3550m de dénivellé. Le groupe composé de 2 paraplégiques (Pierre et Hélène) et un myopathe (Jacques), accompagnés de 7 valides (Catherine, Anne-Laure, François, Jean-Claude en VTT, Marie-Laure et Jérôme en tandem et Michel derrière sa caméra). Quelques soucis mécaniques qui font partis du jeu ne nous ont pas démotivés et nous avons réussi à réaliser toutes les étapes prévues au programme. Des pistes exigeantes et un terrain hostile mais surtout des paysages à couper le souffle. Tout a été parfait et nous avons tous hâte de voire et de vous présenter le film qui est déjà en cours de réalisation mais il y a beaucoup de travail car il va falloir choisir entre les paysages qui sont tous aussi beaux les uns que les autres.

    Je tiens à remercier tous ceux qui ont œuvré pour que ce projet puisse se réaliser, avec un remerciement particulier à François qui nous a soutenu depuis le début et sans qui ce projet n'aurait jamais vu le jour.

    Merci aux sponsors, à tous ceux qui ont acheté et ou vendu des jus de fruits.

    Merci également à toute l'équipe qui est partie et qui a su gérer les aléas qui ont essayé de nous ralentir dans notre quête de découverte.

    Merci à l'équipe marocaine pour leur savoir vivre et leur professionnalisme.

    Vous pouvez jeter un coup d'œil au Facebook de l'ASVF Montagne Handicap sur lequel nous avons mis d'autres photos.

    Jérôme

  • Tour du Pleynet, Voie de La Rampe - Dimanche 01 Octobre 2017

    tag: 
    Escalade

    Hello Les Gens !

    Encore une belle grimpette avec l'ami Alex ce Dimanche !

    Une classique du Vercors, qui s'est méritée, car trouver le départ de la voie avec le brouillard matinal du secteur ne fut pas facile....!

    Une rapide et légère trouée dans cette nébulosité Vertacomicorienne ( c'est dans le dico ! ), et hop nous avons pu rejoindre le pied du couloir, qui marque le début de la voie.

    Les trois premières longueurs sont faciles, mais la moiteur du rocher incitait à la prudence malgré tout.

    Emporté par mon impétuosité dans L3...!!....et par l'imprécision du topo aussi....je commis l'erreur de rater un relais et nous nous retrouvâmes dans une voie plus dure qu'annonçée !

    Heureusement, le flair d'Alex fit encore merveille, et après réflexion et un rappel, nous reprîmes la bonne voie !

    A partir de là, plus d'erreur possible, et hop 6 longueurs plus tard nous étions au sommet !

    Belle ambiance, assez austère par endroits, et par moments lugubre à cause des coups de fusils et des hurlements des chiens des écologistes locaux !

    Nous avons vu des chamois dans la falaise, sans chaussons, sans corde.....Respect !!!

    Belle vue du sommet sur le plateau, et mer de nuages sur Belledonne, Dévoluy.....etc....., nous croiserons encore des chamois et un magnifique bouquetin en rejoignant le Pas Morta.

    A Plouch !

    Christian

  • Les Piliers de La Combe d'Oyans, Septembre 2017

    tag: 
    Escalade

    Salut Les Gens !

    Deux belles escalades réalisées ce mois de Septembre avec l'ami Alex, célèbre mutant du plateau mathésin que je ne vous présente plus !

    Deux voies de 200 m dans le très beau secteur de la Combe d'Oyans, tout près de Rochefort-Samson, village bucolique qui sis à quelques kilomètres de Romans sur Isère.

    Approche en moins de 10 minutes, ( on s’équipe au parking ! ) voies bien équipées, sur un bon rocher, bref tout ce qu'il faut !

    Nous avons réalisé les deux voies situées sur la gauche de la combe, Le Pilier des Anciens ( 10/09 ) et Le Pilier Oublié ( 23/09 ), qui sortent au même sommet et qui est un magnifique belvédère.

    Vous trouverez les topos ici !

    https://www.camptocamp.org/routes/57084/fr/montagne-de-morettet-combe-d-oyans-le-pilier-oublie

    https://www.camptocamp.org/routes/171690/fr/montagne-de-morettet-combe-d-oyans-le-pilier-des-anciens

    Mis à part les tirs des membres de l’ACCA local sur le gibier, la quiétude des lieux est garantie …. !!

    Secteur que je vous conseille, nous y retournerons nous itou !

    A bientôt !

    Christian

  • Week-end Beaufortin

    tag: 
    Escalade
    Randonnée

    Week-end dans le Beaufortin

    16-17 septembre 2017

     

    Samedi 16 septembre

    Départ de la Chapelle de Saint guérin 1600m (la côte d'Aime) pour les lacs de la Portette, le col de la Charbonnière (2495) et la cime de la pointe de Cerdosse (2595 m).

    Descente sur le refuge de la Balme où nous avons trouvé un accueil très chaleureux.

    Apéro au champagne et soufflage de bougie : et oui ! un anniversaire, ça se fête aussi dans un refuge !

     

    Dimanche 17 septembre : rando ou escalade : au choix !

    rando : le col du Grand Fond et la Brêche de Parozan en aller retour avec un petit détour par le col du Bresson à la descente.

    escalade : la voie des Cristaux (SE , pointe de Cerdosse)

    Météo : soleil, nuages, averses de neige (mais pas une goutte de pluie)

    Remerciements :

    aux participants pour leur enthousiasme, leur bonne humeur, etc

    à la cuisinière pour le gâteau  dont j'ai oublié le nom allemand !! (vous reconnaitrez qui a fait le gâteau)

     

     

  • Roche Courbe (Beaumont) 10/09/20177

    tag: 
    Randonnée

     

    Nous pensions, Monique, Mireille, Patricia et moi bénéficier de quelques belles éclaircies, nous n’avons trouver que vent du nord et nuages. Aussi le parcours de crête était-il vivifiant et la vue plus que limitée. Pas de quoi entamer notre moral mais à refaire dans des conditions moins automnales.

    Au départ d’Aspres les Corps, montée au Petit Journal, Grand Journal, Roche Courbe, retour via le col d’Aspres (den = 1000m).

    Thierry

  • Villard-Notre-Dame - « Giclée magique »

    tag: 
    Escalade

    « Giclée magique » avec Pascal

    Magnifique itinéraire se déroulant le long de la cascade de la Pisse à partir de Villard-Notre-Dame dans une superbe ambiance.

    L’attaque se fait en rappel rendant la sortie par le haut théoriquement obligatoire.

    Equipement satisfaisant mais pas très rapproché.

    Des trous de perforateur au niveau des vasques du haut permettent d’estimer  le niveau de l’eau et donc le risque d’humidité sur le rocher.

    Un regret : nous n’avions pas pris les maillots pour la baignade dans les vasques à la sortie…

  • Presles - Digitibus revisité

    tag: 
    Escalade

    Superbe journée ce dimanche à Presles pour une sortie club dans « Digitibus revisité » avec Pascal et Olivier.

    Le célèbre micro-climat local nous a permis de grimper en T-shirt.

    Une très belle voie principalement en dalle, mais aussi quelques beaux dièdres.

    Une des voies les plus abordables de Presles, à recommander et à refaire avec plaisir.

  • Lac Blanc (Belledonne) 3/09/2017

    tag: 
    Randonnée

     

    Une sortie entre encadrants ASVF de la rando, histoire d'entretenir notre forme : Le Lac Blanc (celui au pied du Grand Pic de Belledonne), au départ de Pré Marcel, via le refuge Jean Collet, dans une ambiance de 1ere neige quasi automnale.

    (Den cumulé = 1100m, sylvie, Patricia)

    A la prochaine,

    Thierry

  • Pointe de Lanserlia (2909 m) et Pointe de La Sana (3436 m) – 26 et 27 août 2017

    tag: 
    Randonnée

    Week-end rando en Vanoise sur des parcours peu/pas balisés avec Mireille, Monique, Sandrine, Sylvie, Jean-Claude et Thierry. Deux beaux sommets dans la musette. Et des panoramas haute montagne plein les mirettes !

    Samedi  matin, nous sommes partis du parking de Bellecombe (2307 m), au-dessus de Termignon pour monter à la Pointe de Lanserlia (2909 m) par le col éponyme (2774 m) dans des pentes herbeuses. Là-haut, nous étions aux 1ères loges pour admirer les glaciers de la Vanoise, la Grande Casse et la pointe Matthew, et les 3 petits lacs de Lanserlia.

    Après le casse-croûte, nous avons rejoint le refuge de La Femma par le plateau du Turc (petit coup de rincage orageux), puis le ruisseau du Vallonnet avec sa belle moraine latérale, qui débouche sur les chalets de la Rocheure. De là, on remonte plein est le vallon de La Femma, paisible alpage où paissent vaches, moutons, et gambadent de peu farouches marmottes.

    Nuit au refuge de la Femma.

    Dimanche, objectif Pointe de la Sana (3436 m). Le parcours n’est pas balisé, ce qui lui donne son caractère sauvage. Du refuge, on se dirige plein nord vers le Plan des Cavales, puis le Coin des Stors, petit cirque surmonté de barres rocheuses. C’est là qu’il faut trouver le passage-clé pour rejoindre le col des Barmes de l’Ours (3077 m). En remontant les éboulis, nous avons admiré des bouquets d’edelweiss … Du col, on aperçoit enfin le sommet. Reste à remonter de très beaux pierriers, sans difficultés, sur une pente qui se raidit juste à la fin. 

    Joie d’être tous au sommet, partagé avec un groupe (fort bruyant au départ le matin), qui nous a remercié de leur avoir servi de balises … en nous offrant un verre de retour au refuge ! Pas si courant pour être mentionné.

    La descente est la deuxième partie non négligeable de la rando … Long retour par le vallon de La Femma et le Trou du Chaudron qui nous ramène directement au parking. Pour les jambes fatiguées, il y a aussi l’option navette à Plume-Fine qui est la bienvenue pour raccourcir les km.

    Bilan : smileysmileysmiley avec D+ 850 pour samedi et 1080 + 215 pour dimanche

    A la prochaine, là-haut sur la montagne …

    Patricia

  • Côte Belle (Ecrins) 20/08/2017

    tag: 
    Randonnée

     

    En partant de Valsenestre, l’étroit sentier qui s’élève en versant nord de façon régulière, dans une pente soutenue, n’offre guère de place à la pause.

    Ce n’est que 100 m sous le col (soit pratiquement à l’arrivée) que nous pouvons faire une halte et observer cette curiosité géologique "les grandes orgues" appelée aussi « la grande bibliothèque » (strates de calcaires et schistes marneux dressés à la verticale).

    Après un long casse-croute, nous montons au petit sommet de Côte Belle, où la vue nous permet de choisir une variante de retour.

    Une sérieuse descente à vue dans les pentes herbeuses et les schistes nous ramène à un ancien sentier réhabilité (sous l’œil attentif de quelques chamois) qui bascule ensuite dans la Combe Oursière.

    Mieux vaut avoir du temps devant soi pour randonner dans les Ecrins, massif magnifique mais exigeant.

    Monique, Mireille, Sandrine, Jean-Claude (den = 1150 m)

    A+

    Thierry

Pages